GENEVIEVE CHAMPIONNE DE FRANCE DE TAI CHI CHUAN

 

 

 

Dimanche 14 mai 2000, s'est déroulé le championnat national de Tai Chi Chuan (ou Taiji Quan) et Arts Martiaux Chinois Internes. C'est la F.T.C.C.G. (Fédération de Tai Chi Chuan et Chi Gong, agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports) qui avait organisé cette manifestation, réunissant de plus en plus de pratiquants de cette discipline. S'il est vrai que les objectifs principaux des Arts Internes ne se trouvent pas dans le recherche de performances sportives, s'il est vrai que ces disciplines puisent leur origine dans des courants philosophiques très anciens, il n'empêche que la pratique assidue encourage à aller à la rencontre des autres, à mettre à l'épreuve et à concrétiser sa pratique dans la confrontation, le partage, le respect, et ...la bonne humeur.

C'est pourquoi Geneviève Gancet, professeur de Tai Chi Chuan de l'association K'ien Li, a tenté l'expérience. Ce fut un bon choix, car le jury a récompensé ses prestations par le titre de première championne nationale, sur 3 épreuves : Forme à mains nues (enchaînement de mouvements codifié), Forme d'épée (enchaînement de mouvement avec épée chinoise), et Tui Shou (" poussée de mains ", sorte de lutte mettant en jeux l'équilibre, le centre de gravité, l'alternance du relâchement et de la force dans des techniques martiales spécifiques). Les résultats de Geneviève Gancet témoignent de tout un travail d'équipe avec d'autres professeurs expérimentés : Alain Caudine l'autre professeur de l'association K'ien Li, Pierre Claverie expert en karaté et pratiquant de Tai Chi Chuan, et président de l'association K'ien Li, Chrystelle Brillat, nouvellement professeur à l'association K'ien Li.

Citons aussi Georges Saby expert en Arts Martiaux Internes à Nantes, Cathy Barcelo et Jean-Jacques Gallinier professeurs de Tai Chi à Blagnac, Alain Chauveau professeur d'Aikido et de Tai Chi à Parthenay.

L'association K'ien Li se spécialise depuis plusieurs années dans le style Chen grâce au suivi régulier de maître Wang Xian et de maître Zhang Dong Wu, maîtres chinois mondialement reconnus comme les plus compétents dans ce style. Geneviève Gancet avait également participé à une compétition internationale en Chine en août 1998 où 1 millier de compétiteurs étaient évalués. C'est dire la popularité de cette discipline dans son pays d'origine.

Dans une proportion plus réduite, à l'échelle de notre Hexagone, le championnat national a réuni une cinquantaine de participants, tous très chevronnés dans leur pratique. Le Tai Chi Chuan, et les Arts Martiaux Internes sont de plus en plus reconnus et pratiqués à l'échelle française et européenne.

 

Pour l'association K'ien Li, l'année (scolaire) se termine dans la joie, et dans l'espoir de susciter de nouvelles vocations !